Posez vos questions aux élus de votre région

Posez votre question :

 
 
 
 
 
 
 
 
* Champs obligatoires
Kummel de Kummel a écrit le 19 juillet 2016 chez 12 h 59 min:
Bonjour Madame la Présidente de la région occitanie.
Comme beaucoup de Castrais et de Castraises, je suis surpris de votre décision de déclencher une nouvelle analyse sur le bien fondé de l'autoroute reliant Toulouse à Castres avec comme prétexte le cofinancement par la région.
C'est assurément une manoeuvre politicienne qui consiste comme le dit si justement Pascal Bugis "à faire prendre du retard au projet". Aussi longtemps que vous n'afficherez pas les étapes datées de ce nouveau processus vous ne pourrez pas nous empêcher de penser que c'est une diversion. Votre association nécessaire avec les écologistes est visible et quelque part risible et vous ne tarderez pas (comme le gouvernement) à en subir les conséquences. Car pour ceux qui n'auront pas compris ce parti rétrograde est contre tout projet de constructions de nouvelles autoroutes même s'il en va du désenclavement d'un territoire comme c'est le cas du Tarn Sud .
Vos collaborateurs vous ont-ils seulement dit que la population de Castres diminue et vieillit car ses enfants vont travailler dans les grandes métropoles comme Toulouse, Lyon,Montpellier, Paris ou s'expatrient? Excusez-moi mais il semblerait que non!
Deux promesses de plus du Pdt Hollande qui ne seront pas tenues. La première suite à sa visite auprès de Pierre Fabre avant son décès qui formalisait l'issue projet au grand dam de Thierry Carcenac qui dans un premier temps a tout fait pour l'annuler et dans un deuxième s'est rangé à l'avis des instances dirigeantes du pays. La deuxième concerne l'inversion de la courbe du chômage qui ne s'améliorera pas en pratiquant votre méthodes car pas de développement des artères routières a pour corollaire au mieux la stagnation de l'emploi au pire la désertification d'un territoire. Même le Chinois l'on compris!
Je ne suis encarté dans aucun parti et je ne n'ai que des engagements associatifs, aussi je garde mon indépendance d'esprit et je vous serai reconnaissant de le prendre en considération comme celui d'un citoyen qui a coeur de voir sa région se développer et ses enfants qui le souhaitent, trouver un emploi sans être contraints de se délocaliser.
Veuillez agréer Présidente l'expression de ma considération.
Ps. Je souhaite une réponse non pas pour me dire que vous avez reçu mon message mais sur les arguments dévellopés.